vendredi, octobre 12, 2007

L’AFESPED-UQAM adopte un mandat de grève générale illimitée.

Une autre asso, membre de l'ASSÉ, adopte un mandat de grève générale illimitée. L'espoir est encore présent d'atteindre le plancher de déclenchement.

Réuni-e-s en assemblée générale aujourd’hui, 11 octobre, les membres de l’Association facultaire étudiante de science politique et droit de l’Université du Québec à Montréal (AFESPED-UQAM) ont adopté à 60,8 % un mandat en faveur de la grève générale illimitée.
La proposition adoptée est la suivante :

Considérant la hausse des frais de scolarité mettant en péril l’accessibilité aux études post-secondaire, Considérant la hausse des frais afférents et le plan de redressement qui va à l’encontre de la mission académique et sociale de l’UQAM, Considérant le sous-financement chronique des universités et la crise financière à l’UQAM,
Il est proposé :

Que l’AFESPED se dote d’un mandat de grève générale illimitée pour une réduction des frais de scolarité dans une perspective de gratuité scolaire ainsi que pour un réinvestissement massif en éducation Que ce mandat soit effectif lorsqu’une assemblée générale de déclenchement de grève, tenue dans les trois jours après l’atteinte du plancher, constatera qu’au moins 7 associations représentant 25 000 membres se soient dotées d’un même mandat. Que le mandat de grève générale soit renouvelé le jeudi de chaque semaine Que les stages et les cours préparatoires aux stages ne soient pas perturbés lors de la durée de la grève générale illimitée. Que les étudiant-e-s internationaux soient considéré-e-s dans nos revendications et lors des négociations.

Pour : 329 (60,8 %)
Contre : 193 (35,7 %)
Abstention : 19 (4 %)

source

1 commentaire:

Abdul-Rahim a dit…

Wohw, surprenant. J'ai sous-estimé les étudiants de l'UQAM.