mercredi, octobre 15, 2008

Les abstentionnistes gagnent les élections!


Un résultat prévisible, les conservateurs l'ont emporté, mais sont minoritaires.Par contre, il s'agit de la plus faible participation à des élections fédérales canadiennes, depuis que la Confédération a été créée, il y a 141 ans. C'est à dire le plus fort taux d'abstention jamais obtenu soit 41,7%!
En regardant de plus près, on peut réaliser que le taux de participation aux élections générales du Canada a décliné ces deux dernières décennies, passant de 75% en 1988 à 61% en 2004, le niveau le plus bas de l'histoire du pays. Il a rebondi la dernière fois en 2006, frôlant les 65% pour finalement redescendre à 58,3% hier.

En faisant un calcul rapide, les Conservateurs ont obtenu 37,69% des voix, sur un taux de participation de 58,3%, ce qui indique qu'ils représentent 21,97% des voix de la population(15,31% pour les libéraux, 10,58% pour le NPD, 5,83% pour le Bloc, 4,22% pour les autres partis et 0,38% pour les indépendants)! En poursuivant cette logique si on additionne le résultat des 3 partis principaux(PLC, NPD et PCC) on arrive à une représentation de 47,86% de la population canadienne. On peut dès lors se demander qui le gouvernement pourra légitiment représenter?Aurions-nous atteint les limites de notre système parlementaire?
Il faut donc continuer à lutter, parce que seule la lutte rapporte. Les urnes n'y changeront jamais rien!

Nb. Le taux officiel selon élections Canada a été modifié durant la journée. Le taux de participation serait plutôt de 59,1% et non 58,3%.

6 commentaires:

charity bernhard a dit…

c'est plus par paresse que par réflexe anarchiste que ses gens n'ont pas voté, donc le pcc aurait gagné de toute manière

Marquis de Méricourt a dit…

L'expression "réflexe anarchiste" est un peu louche...

Mais c'est pas parce que les gens sont pas des révolutionnaires libertaires que leur abstention provient de la paresse..!

Juste à ma job, quelques prolos (qui ne se considéreraient jamais d'extrême-gauche, voire même de gauche) m'ont clairement affirmé leur intention de « ne pas aller se choisir un crosseur » ...

franky a dit…

Je crois pas qu'on puisse donner une seule raison pour laquelle les gens ne votent pas. Tout comme les raisons de voter pour un parti, il en existe plusieurs de ne pas voter. La paresse en est une, mais cela n'expliquerait pas vraiment pourquoi le taux d'abstention ne cesse d'augmenter.

Je crois que globalement, il s'installe un climat de méfiance face à une politique que ne règle absolument rien, et qui passe à côté des grans débats de société. La base même de notre système politique est schlérosée, la vieille dichotomie entre fédéralisme et nationalisme s'effrite. Par ailleurs, comme nous ne sommes plus à une époque où le capitalisme doit réaliser des grands projets, le débat politique est un peu vider de sa substence. En effet, qui veut aller voter pour un parti quand n'importe quel parti au pouvoir va appliquer plus ou moins le même programme à quelques nuances près?

charity bernhard a dit…

la démocratie politique voyez-vous ne se résume pas à voter une fois tout les quatre ans pour un *dude*; mon constat est le suivant il existe une hiérarchie politique, qu'on le veuille ou non, qui va du simple voteur, au millitant, à l'intellectuel, aux candidats, etc

Et pour revenir à ma thèse initial le véritable abstentionniste est celui qui annule son vote

Makhno a dit…

Alors ta "thèse initiale" part d'une mauvaise prémisse. La définition officiel de l'abstentionnisme est:
L'abstention lors d'une consultation populaire (élection ou referendum), est une pratique qui consiste à ne pas participer à l'exercice du droit de suffrage alors que l'on est inscrit (ou non) sur les listes électorales . Les personnes qui se sont abstenues sont appelées des abstentionnistes . Les personnes qui ont voté blanc ou nul ne sont généralement pas considérées comme abstentionnistes mais le résultat est identique : leur choix n'est pas pris en compte.
source -wikipedia-

charity bernhard a dit…

excellent article pour authentique abstentionniste seulement

http://fr.wikipedia.org/wiki/Abstention
sinon

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vote_blanc
En France, le vote blanc est aussi appelé par certains organismes : l'abstentionnisme civique.