lundi, octobre 04, 2010

9 octobre : fondation d'un regroupement anticapitaliste étudiant

L'appel ci-dessous est lancé par le RAGE :

Devant les hausses de frais et de coûts, les coupures, le chômage, les renvois et toutes les autres agressions du capitalisme, nous devons répliquer!

Partout où se manifestent les attaques contre les populations, partout où les gouvernements - québécois, canadiens ou internationaux - manigancent, nous devons attaquer!

Lors du dernier G20 à Toronto, le RAGE a activement travaillé à la mobilisation pour dénoncer les plus puissants; ...aujourd'hui, nous ne comptons pas rester les bras croisés devant la mise en application des décisions adoptées là-bas . Les États cherchent maintenant tous les moyens possibles pour faire saigner davantage les couches populaires afin de rembourser les subventions aux banques et aux grandes entreprises. C'est pourquoi nous appelons à l'organisation, au débat et à l'action. Il faut mettre sur pied un mouvement anticapitaliste en milieu étudiant et chez les jeunes, qui défendra les intérêts de la majorité et qui s'attaquera à ce qui profite à une minorité de riches.

La première assemblée du RAGE propose d'abord de perturber la rencontre des partenaires de l’éducation, ces rencontres fantoches des dirigeant-e-s du monde scolaire qui ne serviront qu'à mieux justifier l'augmentation prévue de nos factures. Que vous soyez déjà militant-e-s ou que vous souhaitez vous opposez aux mesures de crise du capitalisme et des gouvernements qui le servent, on vous attend le 9 octobre pour jeter les bases d'une mobilisation étudiante et anticapitaliste!

Samedi 9 octobre 2010 à 17h00
1710 rue Beaudry (Montréal)
Souper spaghetti à 3$ pour financer la salle

(Vous pouvez même jeter un coup d'oeil aux propositions du RAGE quant aux structures qui pourraient être adoptées.)

2 commentaires:

anarchopragmatisme a dit…

Ça pourrait intéresser vos lecteurs:

http://anarchopragmatisme.wordpress.com/2010/10/12/manifestation-dappui-a-remy-couture-le-13-octobre/

Votre mouvement étudiant sera inefficace tant et aussi longtemps que vous n'allez pas reconnaître que l'État ne doit avoir aucune place dans l'instruction. Vive l'école libre et non-obligatoire!


La bataille contre les hausses de frais de scolarité dans les universités étatiques est perdue. Il faut songer à des alternatives!

Ou le mot citoyen prend tout son sens a dit…

@anarchopragmatisme Je ne suis pas toujours d'accord avec vous, mais j'adore vos remises en questions et vos phrases 'coup de poing'.

J'adore particulièrement votre citation :
"La bataille contre les hausses de frais de scolarité dans les universités étatiques est perdue. Il faut songer à des alternatives!"

Je propose une école historique, où toutes les matières (mathématiques, français, économie, sexualité, etc.) sont enseignées d'une façon historique pour comprendre le mouvement dans son ensemble. L'humain a perdu ses points de repères et nous sommes totalement perdus. Nous nous laissons manipulés et nous nous en rendons même pas compte!