mercredi, janvier 05, 2011

Pour bien commencer l’année

Toujours la tête haute et l’âme pleine des sentiments les plus nobles qui soient, les journalistes québécois, poursuivant leur historique et courageuse quête de vérité objective, nous en promettent des belles pour 2011. En fait, si la tendance se maintient, nous auront droit à tout autant d’objectivité qu’en 2010.
Parmi la quantité infinie de sujets pertinents à traiter, Le Soleil nous éclaire déjà de sa lumineuse contribution à l’échafaudage de la pertinence (édition du 5 janvier). Comment diantre ? Mais avec cette nouvelle, ma foi on ne peut plus excitante et trépidante, qui veut que le Réseau Liberté Québec (RLQ), selon ce qu’affirme sa porte-parole, la subtile Mme Marcotte, prendra pour cible, dans les mois qui s’en viennent, le Parti québécois. « On n’a pas encore trouvé la salle, mais c’est certain que notre assemblée se tiendra à Montréal. Et le plus près possible du Palais des congrès, où sera le PQ », explique Marcotte, cofondatrice du RLQ.

A seulement trois mois de la dite rencontre, il faut dire que le temps presse. La confondatrice ajoute qu’il ne faudrait pas que la course à la chefferie nuise à la diffusion de ses idées : « J’espère que les médias ne parleront pas que de cela. Ça n’intéresse pas les citoyens, ces choses-là. Au pis aller, les gens vont voir que, pendant que le PQ déblatère sur le leadership de Pauline Marois, nous parlons d’idées politiques, de liberté et de responsabilité individuelle ».

Ne soyez pas inquiète Mme Thatcher, les journalistes tiennent à leur emploi, ils vous donneront la parole. Ils connaissent les liens que vous entretenez avec l’empire Quebecor . Et si jamais ce n’est pas assez (« sky is the limit », on le sait), vous pourrai toujours demander à votre ami, M. Duhaime, cet homme persécuté qui écrit seulement dans le Journal de Québec, le National post, sur Canoë, sur le blogue Les analystes.ca, qui est chroniqueur à Dumont 360, à Radio-Pirate et à CHOI de vous donner un coup de main dans la diffusion de vos idées pleines de glaciale fraîcheur. Même si votre quête est celle de la raison instrumentale et de l’égoïsme, M. Duhaime saura certainement vous donner un coup de main pour l’avancement d’une cause si noble.

Et si jamais vous manquez d’argent pour le payer, vous pourrez toujours faire une quête auprès de vos amis de l’Institut Fraser, de l’Institut économique de Montréal ou - pourquoi pas? - aller sonner directement à la porte de vos contacts chez Péladeau ou Koch industries. Quoi ? C’est déjà fait… Alors, allons, je vous en pris, arrêtez de vous en faire… Le temps travaille pour vous, comme on dit. Et contrairement aux travailleurs, il ne demande pas de congés parentaux et de pauses syndicales.

1 commentaire:

A. Franc-Shi a dit…

Joanne Marcotte n'est qu'une propagandiste. Ses idées et ses arguments sont plus mous que la guimauve. En plus de 4 échanges publiques sur son blog, nous avons étés censurés à 3 reprises. Il est facile de mettre à jour les faiblesses de leur théorie et de réduire en poussière leur argumentaire. Vous en ferez ce que vous voulez, mais je ne pense pas que Joanne Marcotte mérite qu'on s'attarde à elle...ou à son groupe d'ovidés serviles.

Le titre de votre message "Pour bien commencer l’année", m'a attiré car nous avons écrit un texte au titre semblable. Par contre, pour réellement bien commencer l'année, il faudrait commencer à s'organiser. Seul ceux qui seront le mieux organisés profiteront de la prochaine grande révolution. Présentement, la bourgeoisie est à 1000 années lumières devant nous. Nous devons rattraper le temps perdu!

C'est pas compliqué, pour renverser le capitalisme, il faut une organisation mondiale. Pour former le premier gouvernement mondial de l'Histoire, il nous faut utiliser l'outil révolutionnaire qui nous a été légué par la commune de paris de 1871, ainsi que par les deux révolutions russes : les comités d'actions. Ne perdons pas de temps, les événements s'accélèrent. Commencez dès maintenant à vous regrouper en groupes de 25 pour élire votre délégué révocable!

Bilan 2010, espoir 2011 : Un spectre hante le Monde.
Amicalement et solidairement.