lundi, mai 02, 2011

Quelle soirée d'émotions!

Ouff! Bon, je dois me confesser. Vous le savez, l'UCL et les révolutionnaires en général ne croient pas aux élections comme moyen de changer quoi que ce soit. J'espère vraiment que mes camarades ne m'en voudront pas trop pour ce billet, c'est plus fort que moi, je peux pas garder ça en d'dans.


Bref, je l'avoue, j'ai passé la soirée devant ma télé, à vivre avec force les hauts et les bas, les revirements, tout ça! Le suspense était intenable. C'était de toute beauté : on a tendance à oublier tout le travail que ces gens-là ont fait pour se rendre là, t'sais? 

Et je suis fort satisfait du résultat : les Bruins de Boston ont gagné en prolongation et prennent les devants 2 à 0 contre Philadelphie!

1 commentaire:

anarchopragmatisme a dit…

Au moins, Tim Thomas a su résister à la vague orange!